Mélanie et Soizic

Pola-portrait-melazic-mazettesUne fois n’est pas coutume, nous avons pris le parti de vous présenter un double portrait. Mélanie et Soizic sont soeurs et ensemble, elles ont fondé le Royaume MELAZIC. « Un lieu décalé, rempli de poésie, d’une pointe d’impertinence et d’un soupçon de féminisme » comme elles aiment à le définir. Elles nous ouvrent les portes de leur boutique à Lausanne et racontent comment elles sont devenues, en quelques années, des princesses cheffes d’entreprise.

Cupcakes, T-shirts, objets cadeaux en tout genre. On ne sait plus où poser les yeux devant la vitrine de la boutique en attendant notre rendez-vous avec les filles. Une fois à l’intérieur, une odeur délicieuse s’échappe du four et nous met l’eau à la bouche. Nous nous installons dans les coulisses, non loin de la pâtissière occupée à préparer les gâteaux du jour. Difficile de se concentrer, mais la bonne humeur et l’enthousiasme de nos hôtesses nous captivent immédiatement. Passionnées de pâtisserie depuis qu’elles sont petites, elles ont su faire de leur hobby un véritable métier, et gèrent aujourd’hui une entreprise comptant 15 employées.

Tout a commencé avec des sacs à main. « On ne trouvait pas les sacs qu’on voulait dans le commerce. Alors on a décidé de les fabriquer nous-mêmes », racontent-elles. Très créatives et habiles de leurs mains, les deux soeurs parviennent à réaliser les sacs qui leur plaisent… et intéressent aussi leurs amies : « Au début, on les faisait pour nous, puis on a vu que ça plaisait aussi aux autres ». Effectivement, les créations de Mélanie et Soizic vont plaire à beaucoup de monde, surtout après un défilé de mode pour lequel elles présentent une ligne de T-shirts : la salle est pleine et les demandes des clients se multiplient. Les jeunes femmes sont lancées et ne veulent plus s’arrêter. Mais pour elles, pas question de se limiter à la création de vêtements. Gourmandes, elles intègrent leur passion pour la pâtisserie à leurs activités : « On ne voulait pas devenir seulement une marque de T-shirt, on avait envie d’offrir différents services. On a donc décidé de proposer aussi des cupcakes. » C’est ainsi que les deux soeurs imaginent le Royaume MELAZIC, un univers féérique dédié aux princesses modernes, composé de toutes les activités qui leur plaisent.

Comment sont-elles parvenues à transformer ce qui était au départ un passe-temps qu’elles pratiquaient dans la cave des parents, en une activité professionnelle ? Jusqu’alors, Mélanie et Soizic avaient choisi de finir leurs études et commencer un travail dans leur domaine de formation. Elles s’occupaient des T-shirt et des cupcakes durant leur temps libre. Or, la charge de travail devient vite considérable surtout avec l’ouverture de leur petite boutique hors du centre. Elles racontent : « Au début, on a baissé notre taux de travail à 80%. Là encore, c’était trop. Il fallait prendre une décision. » Ce qui décide les jeunes femmes à s’investir entièrement dans le Royaume, c’est la validation de leur projet par une association de soutien aux jeunes entrepreneurs : « Quand on s’est retrouvées face à un comité de professionnels, c’est là que c’est devenu sérieux. Présenter notre projet devant plusieurs hommes d’une cinquantaine d’années, loin d’être notre public cible, cela nous a donné confiance pour nous lancer. » Ainsi, les deux soeurs décident de quitter leurs jobs respectifs pour se consacrer uniquement au développement de leur entreprise. « On a eu la sensation de sauter dans le vide ! » se rappelle Soizic.

Depuis, le Royaume MELAZIC ne cesse de s’agrandir. Les demandes pour les ateliers sont de plus en plus nombreuses, les visites dans le nouveau magasin au centre-ville de Lausanne aussi. Malgré le succès, les deux partenaires travaillent de la même manière qu’à leurs débuts, à savoir en collaboration : « On doit être à deux pour créer. L’une sans l’autre, ça ne marche pas, c’est plat. Chacune apporte quelque chose, on est vraiment complémentaires. » Le fait d’être deux présente pour elles un autre avantage certain, celui de se soutenir mutuellement. Mélanie confie à ce sujet : « Travailler à deux, c’est notre force. On se booste l’une l’autre. »

Avec le développement de l’entreprise, le travail administratif devient plus important et prend une grande partie du temps. Habituées à travailler seules, les jeunes femmes doivent désormais embaucher du personnel pour les soutenir. Bien qu’elles apprécient de déléguer certaines tâches pour pouvoir s’occuper du travail de gestion, elles tiennent toutes les deux à garder un contact avec la clientèle : « On sent plus les choses quand on est en atelier ou à faire de la vente à la boutique. On peut avoir un retour direct des clients à propos de nos services. »

Quand on leur demande quelles sont les qualités requises pour établir son royaume, elles disent « Pour faire ce qu’on fait, il faut avoir du culot. Il faut oser, prendre des risques, sinon ça ne marche pas. » Soizic et Mélanie n’ont pas peur des obstacles et des difficultés qu’elles rencontrent tous les jours. « On dit que notre travail, c’est trouveuses de solution » disent-elles en souriant. Pour l’avenir, elles veulent continuer de se développer pour proposer de nouveaux services aux princesses et aux princes charmants. Le défi pour elle sera de garder le même esprit qu’au début, les mêmes valeurs, en particulier le rapport à l’enfance.

collage-portrait-melazic-mazettes

Royaume MELAZIC
Rue de la Madeleine 12
1003 Lausanne
http://www.melazic.com/ 

Une réflexion au sujet de « Mélanie et Soizic »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *